Sign in / Join

Quel est le remboursement de la rhinoplastie ?

La rhinoplastie est une chirurgie qui permet de réparer les anomalies touchant les oreilles, le nez ou la gorge. Pour réaliser cette opération, il faut dépenser jusqu’à 8000 euros. Afin de faciliter le financement de l’opération, l’État a pris une certaine mesure. Cet article expose les conditions du remboursement de la rhinoplastie.

Le remboursement de la rhinoplastie par l’assurance maladie

L’assurance maladie rembourse certaines opérations de rhinoplastie. Il s’agit de la rhinoplastie reconstructive qui permet de soigner un nez cassé, ou déformé. Cette opération chirurgicale implique la pose d’une greffe de cartilage ou d’un implant.

A lire en complément : Personne solaire : comment rayonner positivité et énergie au quotidien ?

Après cela, vous avez la rhinoplastie fonctionnelle qui est également remboursée par l’assurance maladie. Cette opération concerne la réparation de la cloison nasale déviée en cas de mauvaise respiration. Il faut rappeler que la rhinoplastie esthétique n’est pas prise en charge par l’assurance maladie.

Les démarches à suivre pour être remboursé après une rhinoplastie

Premièrement, vous devez contacter un chirurgien ou l’ORL avec une ordonnance délivrée par le médecin généraliste. Ensuite, le chirurgien doit renseigner un formulaire d’entente préalable qui explique l’importance de l’opération pour votre santé. Après cela, le formulaire doit être adressé au médecin du conseil de l’assurance maladie. Ce dernier a un délai de 15 jours pour vous répondre. Au-delà de ce délai, vous pouvez considérer que votre formulaire a été accepté. Il faut rappeler que l’opération de la rhinoplastie dure généralement 24 heures à 48 heures.

A lire également : Astuces efficaces pour réconforter à distance : soutien et conseils

Les modalités du remboursement par l’assurance maladie

Lorsque vous faites la rhinoplastie pour réparer les dégâts d’un accident de travail, l’assurance maladie prend jusqu’à 80% du coût de l’hospitalisation. Dans certaines circonstances, l’assurance maladie supporte 100% des charges de l’hospitalisation. De même, l’assurance rembourse les frais de consultations avant et après la rhinoplastie. Outre cela, l’assurance maladie rembourse le forfait hospitalier à hauteur de 20 € par jour pour votre hébergement. Certains frais liés à votre confort sont aussi pris en charge par l’assurance maladie.

Par ailleurs, lorsque vous faites la rhinoplastie dans une clinique non conventionnée, il est possible d’avoir un remboursement. Celui-ci peut atteindre 80% des frais d’hospitalisation. Pour ce faire, il faut envoyer la facture à l’assurance maladie seulement en cas de formulaire d’entente préalable.

Remboursement de la rhinoplastie par la mutuelle santé

La mutuelle santé procède aussi au remboursement des frais d’opération de la rhinoplastie. Pour cela, il faut que la rhinoplastie soit reconnue par l’assurance maladie (chirurgie fonctionnelle et réparatrice). Ainsi, la mutuelle santé rembourse les frais de l'hospitalisation.  Suivant cette logique vous devez choisir une mutuelle hospitalisation qui prend en compte :

  • le remboursement des frais d’opération et du forfait hospitalier
  • la prise en charge du confort hospitalier (chambre individuelle, forfait téléphone/internet)

Pour finir, il est conseillé de choisir la meilleure mutuelle santé en vous basant sur un comparateur en ligne de MutuelleSante.fr. Les frais de remboursement varient en fonction de la complicité de l’opération, de l’établissement hospitalier et de la mutuelle choisie.

Les critères de prise en charge de la rhinoplastie par l'assurance maladie

La rhinoplastie est une opération chirurgicale qui peut être prise en charge par l'Assurance Maladie sous certaines conditions. Effectivement, la sécurité sociale considère deux types de rhinoplasties : les rhinoplasties fonctionnelles et les rhinoplasties réparatrices.

Les rhinoplasties fonctionnelles, aussi appelées septo-rhinoplasties, sont des interventions visant à corriger des troubles respiratoires tels que la déviation de la cloison nasale ou encore l'hypertrophie des cornets. Pour être prises en charge par l'Assurance Maladie, ces troubles doivent impacter significativement le confort respiratoire du patient.

De même, les rhinoplasties réparatrices sont destinées à corriger des imperfections consécutives à un accident traumatique ou pathologique (comme un cancer). Dans ce cas aussi, pour être remboursées, le trouble doit impacter gravement le quotidien du patient.

Avant toute intervention chirurgicale, il faut solliciter son médecin traitant afin qu'il puisse faire une demande d'accord préalable auprès de l'Assurance Maladie. Cette demande permettra de savoir si votre opération sera prise en charge (totale ou partielle) et dans quelle mesure vous pouvez bénéficier d'une indemnisation.

À noter que lorsque la rhinoplastie n'est pas reconnue comme étant indispensable sur le plan médical, elle ne peut pas prétendre au remboursement obligatoire par l'Assurance Maladie. Toutefois, certains contrats de mutuelle proposent néanmoins une couverture plus large en la matière.

Les tarifs moyens d'une rhinoplastie et leur impact sur le remboursement

Les tarifs d'une rhinoplastie peuvent varier considérablement en fonction de différents critères tels que le prestataire, la région géographique ou encore l'expérience du chirurgien. En moyenne, une rhinoplastie coûte entre 3 000 et 8 000 euros.

Il faut noter que le remboursement par l'Assurance Maladie ne se fait pas sur la totalité des frais engagés pour l'intervention chirurgicale. Les frais pris en charge dépendent notamment du type de rhinoplastie, mais aussi du taux de remboursement appliqué par votre régime obligatoire.

En général, les acteurs conventionnés ont un tarif fixe qui leur est imposé par la sécurité sociale. Par conséquent, dans le cadre d'une intervention prise en charge à hauteur de 70%, vous pouvez espérer un remboursement allant jusqu'à environ 2 100 euros. Si votre contrat prévoit une couverture complémentaire (mutuelle), cette dernière peut intervenir afin de combler tout ou partie du reste à charge.

Il n'est pas rare qu'un patient doive faire face à un montant non négligeable après son opération lorsque celle-ci n'est pas considérée comme médicalement indispensable. Dans ce cas-là, il existe plusieurs solutions : demander un échelonnement des paiements auprès du centre hospitalier où a eu lieu l'intervention ou bien solliciter sa mutuelle pour prendre en charge une partie ou la totalité des dépenses restantes.

Avant de se lancer dans une rhinoplastie, vous devez bien évaluer l'opération et vous informer sur les modalités de remboursement. La sécurité sociale ne prend pas en charge toutes les interventions, mais certains contrats proposés par certaines mutuelles peuvent permettre aux patients de bénéficier d'une couverture plus avantageuse. Il est alors judicieux pour chacun d'évaluer ses besoins et ses moyens financiers avant toute démarche.

Dans quel cas peut-on se faire rembourser une rhinoplastie ?

Cette interrogation, nombre d'individus en quête d'une amélioration esthétique ou fonctionnelle de leur nez se la posent fréquemment. Débourser une somme parfois conséquente pour cette chirurgie engendre de multiples interrogations, et parmi elles, la possibilité d’obtenir un remboursement partiel ou total de la rhinoplastie.

La rhinoplastie, de part son caractère souvent esthétique, relève généralement du confort personnel et ne bénéficie d'aucune prise en charge de la part de l'assurance maladie. Cependant, certains cas spécifiques, où la chirurgie revêt un caractère réparateur ou thérapeutique, ouvrent le droit à un remboursement.

Les malformations congénitales, les altérations résultant d’accidents, ou celles entravant sévèrement la respiration, sont autant de situations où cette opération, sortant du cadre de la simple embellie, peut être remboursée. Une consultation avec un praticien agréé est nécessaire afin d'évaluer le type de rhinoplastie requis et d’établir un diagnostic précis. Vous dénicherez par exemple le prix d'une rhinoplastie dans le détail sur ce site.

Le remboursement s'effectue selon la grille de tarifs de la Sécurité Sociale, et le complément peut être pris en charge par la mutuelle du patient, selon les termes du contrat. La part restant à la charge du patient dépend donc essentiellement du tarif du chirurgien et de la couverture de sa mutuelle.

L'obtention d'un remboursement pour une rhinoplastie nécessite donc une justification médicale valable et prouvée. Sans cela, la charge financière devra être entièrement supportée par le patient.