Sign in / Join

Qui a racheté Peugeot ?

Depuis le 16 janvier 2021, Stellantis une multinationale automobile est devenue le propriétaire du concessionnaire française Peugeot. Les plans d’acquisition ou du moins de fusion ont été annoncés pour la première fois en octobre 2019. La transition a cependant connu un retard en raison de la pandémie de COVID 19. Avec plus de 69,73 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 6,5 millions d'unités de véhicules vendus en 2021, Stellantis est officiellement devenue le quatrième plus grand constructeur automobile mondial. Mais que sait-on de l’entreprise mère de Peugeot ? Comment l’a-t-elle acquis ?

Qui est Stellantis ?

Stellantis est le nom de la holding résultant de la fusion entre la FCA (Fiat Chrysler Automobiles) et le Groupe PSA, sous les marques Peugeot, Citroën, DS et Opel. Il s’agit du quatrième constructeur automobile mondial en termes de volumes avec 8,8 millions de voitures vendues, 400.000 employés et plus de 180 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

A découvrir également : Les marques de trottinettes électriques

Aujourd’hui, sous l’égide de Stellantis se trouvent  14 marques à savoir : Chrysler, Dodge, Jeep, Ram, Fiat, Alfa Romeo, Abarth, Lancia et Maserati grâce à FCA ainsi que Citroën, DS, Opel, Peugeot et Vauxhall, grâce à PSA. L’entreprise a son siège à Amsterdam et dispose de centres d’opérations en France, en Italie et aux États-Unis.

De quel besoin est née la fusion entre Fiat et PSA ?

Un point central pour la nouvelle société Stellantis est l’élargissement de l’électrification sur le marché automobile mondial. Actuellement, Stellantis compte 29 véhicules électrifiés sur le marché, y compris des véhicules entièrement électriques et hybrides, et en proposera 39 d’ici la fin de l’année. Ensuite, d’ici 2025, les sociétés Stellantis produiront « un modèle électrifié pour chaque modèle mondial nouvellement lancé », a déclaré la société lors d’une conférence de presse en 2020.

A voir aussi : Les marques auto les plus fiables en 2022

Stellantis : histoire et étapes de création

Le projet visant la création de Stellantis commence loin. Le PDG, il y a déjà plusieurs années, avait souligné l’importance des fusions pour faire face aux défis de la mobilité. À l’avenir se justifiait-il, il n’y aurait plus beaucoup de petits constructeurs mais plutôt quelques macros groupes automobiles. Pour cette raison, FCA a dialogué avec différentes marques en évaluant différentes options de partenariat.

Leurs regards se sont finalement portés sur PSA, la société dont Peugeot était le principal actionnaire et avec laquelle la multinationale avait déjà dialogué dans le passé. Les deux multinationales ont finalement trouvé un terrain d’entente pour réaliser une fusion. De cet accord est né l’actuel quatrième constructeur mondial Stellantis dont l’objectif est de relever les défis de l’avenir dans le domaine de la mobilité, notamment dans la perspective de l’électrification.