Sign in / Join

Voyager en toute serenite a bord d’un camping-car

Rien de mieux que de savoir allier le plaisir à la liberté durant les vacances. C’est possible en conduisant un camping-car qui est d’ailleurs parfait pour tous les voyages itinérants. Plus besoin de penser à un hôtel ou une chambre d’hôte pour dormir la nuit. Cette option permet aussi de réduire les dépenses du périple. Elle promet des vacances uniques. Avant de prendre la route, il y a quelques conseils à prendre en compte pour voyager en toute sérénité.

Bien choisir le camping-car

Avant de plier les bagages, commencez par choisir votre camping-car. Étant donné qu’un seul véhicule assure votre déplacement tout en faisant office de logement, il vaut mieux porter une attention très particulière dans sa sélection.

A lire en complément : Des jeux de société pour resserrer les liens familiaux : découvrez notre sélection

Différents types de vans aménagés sont disponibles sur le marché pour partir en toute liberté. Il y a les modèles classiques, à savoir notamment les profilés et les intégraux. Ceux-ci ont l’avantage d’être plus spacieux et confortables, ce qui convient par parfaits pour les grandes familles. Grâce à leur taille, ils deviennent plus encombrants.

Les fourgons avec toit relevable sont plus petits, mais faciles à aménager et à manier. Ils s’adressent plutôt aux novices en la matière. Pour dénicher le modèle qui vous convient, Hymer est un spécialiste du camper van. Il propose une grande diversité de camping-cars et de vans chics.

A lire également : Les bienfaits insoupçonnés de la lecture en famille

Les mesures à prendre pour un voyage sécurisé

Après avoir choisi le véhicule qui correspond à votre famille, il vous convient par la suite de prendre en compte certaines mesures de conduite. Tout d’abord, vous devez savoir que se mettre au volant d’un camping-car ou d’un van aménagé ne nécessite pas un permis spécifique. Malgré sa taille imposante, la catégorie B suffit, car le poids total autorisé en charge du véhicule est inférieur à 3,5 tonnes. Autrement, optez pour un permis de conduire C1.

Il est plus préférable de souscrire une assurance auto et une assistance complémentaire. Des évènements désagréables risquent d’apparaître en cours de route, si l’on ne parle que la panne, la crevaison, le manque de carburant, voire même l’accident ou le vol. N’oubliez surtout pas de planifier bien à l’avance les itinéraires, les endroits à visiter et les sites à explorer. Un guide de voyage pourra vous apporter une aide précieuse à cet effet.

Conduire un camping-car en toute sérénité

À présent, vous avez toutes les cartes en main pour partir à l’aventure et se mettre à bord de votre camping-car. Durant la conduite, en particulier si vous êtes novice, il faut rester vigilant quant à la dimension du véhicule, notamment dans les zones plus étroites. Autant la longueur que la largeur sont encombrantes. Il vaut mieux rester doublement vigilant en passant dans les tunnels ou encore sous les portiques. Les branches d’arbres peuvent également endommager les vans dans les petits sentiers.

Conduire un camping-car vous exige aussi une certaine prudence en prenant les virages et en faisant des manœuvres. À noter que ce véhicule ne comporte pas de rétroviseur arrière, même si des modèles plus innovants sont équipés d’une caméra de recul. Durant le trajet, vous devez vous méfier du vent. Doté d’une hauteur importante, votre van peut basculer facilement en cas de climat venteux ou seulement en croisant un camion. L’essentiel est de rester prudent et attentif tout au long du périple.