Sign in / Join
Les tarifs du gaz en Europe les différences qui comptent

Les tarifs du gaz en Europe : les différences qui comptent

Dans l'Union européenne (UE), les prix du gaz diffèrent jusqu'à trois fois entre les États membres et ce, malgré l'ouverture du marché du gaz à la concurrence... Il convient également de noter que les pays d'Europe de l'Est se distinguent par des tarifs beaucoup plus abordables que ceux des pays occidentaux en raison de leurs conditions géographiques et économiques.

Prix du gaz pour les consommateurs particuliers

Au milieu des années 1990, l'Union européenne a lancé une réforme majeure dans le secteur du gaz.  Cette réforme visait à créer un marché unique du gaz plus compétitif, notamment en développant l'interopérabilité des réseaux et les échanges entre États membres.

A lire aussi : Les 10 meilleurs logiciels d'architecture 2D ou 3D

Ainsi, depuis l’ouverture du marché, tous les consommateurs européens sont à même de choisir leur fournisseur. Toutefois, dans la pratique, l’ensemble des États membres n'ont pas franchi cette phase et la libéralisation ne signifie pas nécessairement une baisse des prix.

Les couts du gaz en France sont en moyenne plus élevés que dans les autres pays européens

Le tarif moyen du gaz naturel pour les particuliers dans l'UE au premier semestre 2021 était de 0,064 € par kWh. Quant à la France, ses prix restent légèrement supérieurs à la moyenne européenne, avec un cout moyen de 6,8 centimes par kWh. Cela place le pays au 17e rang en Europe et en dessous des pays d'Europe centrale et occidentale.

A lire également : Revêtement sol extérieur : lequel choisir ?

Les pays d'Europe centrale et orientale sont généralement les plus abordables de l'UE. Parmi les pays européens les plus coûteux pour le gaz, on note les Pays-Bas et la Suède. Les prix sont beaucoup supérieurs à la moyenne européenne et presque quatre fois plus onéreux que dans les pays les plus performants.

Le pays où le prix du gaz est le moins cher en Europe

Le pays le moins cher d'Europe pour le gaz naturel est la Géorgie, où le cout moyen du kWh est de 0,012 €, TVA comprise. Ce grand pays d'Europe orientale est également l'un des pays d'Europe où l'électricité est la moins chère.

Prix du gaz pour les entreprises dans l'Union européenne

Les tarifs du gaz en Europe les différences qui comptent

Au second semestre 2021, le tarif du gaz à usage commercial et industriel dans l'Union européenne était en moyenne de 0,037 euro par KWh (hors taxes). En ce sens, la France a l'un des prix du gaz commercial les plus élevés d'Europe. Les clients professionnels en Allemagne ont beaucoup de chance car ils profitent de l'un des tarifs du gaz les moins coûteux d'Europe. La Lituanie, le Danemark et la Suède ont les coûts de gaz les plus importants pour les clients professionnels, avec des prix bien supérieurs à la moyenne.

Les différences de prix du gaz en Europe

Les pays à proximité de la Russie ont un avantage

Globalement, les pays proches de la Russie proposent des tarifs moyens plus bas que les autres pays européens. En effet, l'énergie parcourt une distance beaucoup plus courte pour atteindre les foyers et les sociétés de ces pays. Or, la majeure partie du coût du gaz est liée à l'approvisionnement et au transport.

Pour cette raison, la Russie souhaite maintenir des liens étroits avec les pays voisins qui faisaient partie de l'Union soviétique. L'approvisionnement en gaz naturel, qui est particulièrement important pendant les mois d'hiver, revêt d’une grande importance géopolitique

Un faible nombre de pays producteurs en Europe

Les premiers grands gisements de gaz naturel ont été découverts en Europe dans les années 1950 et 1960. La Norvège (qui ne fait pas partie de l'UE), les Pays-Bas, le Royaume-Uni (ainsi que l'Allemagne, l'Italie sans oublier la France) ont commencé la production du gaz pour la consommation intérieure et l'exportation.

Cependant, l'UE est rapidement devenue plus dépendante des pays tiers, ce qui a entrainé une baisse de sa production de gaz. La Russie quant à elle, a désormais dépassé la Norvège en tant que premier fournisseur de gaz naturel en Europe. Plus les destinations d'exportation sont limitées, plus il y a des menaces au niveau de la sécurité d'approvisionnement de l'UE.

En conséquence, les pays européens se tournent dans le développement du biogaz. L'industrie locale du gaz biométhane a connu une croissance exponentielle, car elle pourrait à terme réduire la balance commerciale ainsi que la dépendance vis-à-vis du gaz.